Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte
L'exposition Miguel Nunez Rauschert se termine

L'exposition Miguel Nunez Rauschert se termine

Les couleurs changent. Elles s’éclairent alors que leur base est la même. Des tons plus vifs apparaissent : les jaunes, les verts s’illuminent.

Et puis les personnages passent à l’action. Là où ils semblaient statiques, dans l’attente, le regard perdu ou tourné vers eux-mêmes, ils se regardent et quelquefois se sourient, se touchent même. La communication s’établit, la vie entre dans le tableau. Certaines figures semblent poser pour le peintre, d’autres font leur vie comme s’il n’était pas là, mais tout semble allégé, plus joyeux.

Et pourtant. Si tout semble plus simple dans certaines pièces, le mystère s’épaissit dans les autres. Les personnages s’épient, chacun tente de comprendre ce que pense l’autre, mais la géométrie de la construction les empêche de se rejoindre. Une géométrie qui confine parfois presque à l’abstraction, tant les aplats de couleur occupent l’espace. Une figure est juste dessinée, inscrite sur la couleur,  et l’autre, plus réaliste celle-là, la regarde sans pouvoir la rejoindre.

On retrouve l’énigme des relations humaines, l’impossibilité de se comprendre, même si une brèche s’est ouverte dans certaines œuvres. Et puis les personnages sombres, portraits qui n’en sont pas, nous rappellent encore les origines latino-américaines du peintre.

Voilà. On est toujours dans l’univers de Miguel mais tout est différent. Un beau travail qui avance !

     

Posted on 10/06/2016 by VP Expositions 0 1489

Laisser un commentaireLeave a Reply

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.
Comparer 0
Précédent
Suivant

No products

To be determined Shipping
0 € Tax
0 € Total

Check out