Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte

Tumbleweed

Gravure, monotype

24 x 32 cm

Encadrement bois 30 x 40 cm

2012

Le prix comprend l’encadrement, le paiement est sécurisé

 

Savez-vous que la loi vous protège ?

Si au bout de 14 jours vous avez un regret sur cet achat, (ce qui nous désolerait) vous pouvez exercer votre droit de rétractation et nous vous remboursons. (Voir le détail dans les conditions générales de vente)

 

Vous avez la possibilité de payer cette oeuvre en 3 ou 4 fois sans frais.

 

NBe9
New product

460 €

- +

Ajouter au comparateur

 
Informations sur l'oeuvre
Largeur2'
Hauteur32
Certificat d'authenticitéoui (le certificat sera fourni dans la livraison)
 
Le parcours de Nadya Bertaux

Formation

1982 - 1987     École Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris

1977 - 1981     École d’Arts Graphiques Elisa Lemonnier - Paris

 

Expositions personnelles

2017                   Musée des Beaux-Arts et de la Dentelle - Alençon, France
2014                   Musée des Dentelles - « Les jours du vent » - Caudry, France                                                   Musée du Textile - « Les larmes du vent » - Cholet, France

2013                   Musée Départemental du Textile - « Les mailles du vent » - Labastide                                       Rouairoux, France

2012                   Centre Culturel de Gentilly - « Au détour du vent » - France

2011                   Chapelle Saint-Julien- « Au vent suspendu » - Le Petit-Quevilly, France

2010                   La Verrière - « Être en vent libre » - Leroy Merlin Quai d’Ivry - Ivry-sur-Seine

2006                   Galerie Hennessy - Les quais - Cognac, France

2005                   Centre Culturel André Malraux « Entre brise et miroir » - Rouen, France (avec                             Lorna Taylor)

2004                   Centre d’Art Contemporain Chanot - Clamart, France (avec Yvon Mutrel)

1996                   Centre Culturel de Boulogne-Billancourt « Carte blanche 96 » - France

1994                   Galerie Bernanos - Paris

1993                   Centre Culturel de Rungis - France

1991                   Galerie Maurice Ravel - Paris                                                                                                   Galerie 39 A - Limoges, France

Expositions collectives

2018                   Fondation Datris - L'Isle-sur-la-Sorgue, France                                                                         Cité Internationale des Arts - Paris/Corée - Musée d'Art de Gwangju                                           Contextile - Artiste invitée - Biennale d’Art Textile Contemporain – Guimaeres,                           Portugal

2017                   ARCADE - Centre d'Art et de Design - « Formes et Forces » - Château Sainte-                             Colombe - Sainte-Colombe en Auxois, France

2016                   Musée de la Carte à Jouer - « Rituels & Sortilèges » Commissariat Julien                                   Verhaeghe - Issy-les-Moulineaux, France                                                                                 Musée Central du Textile de Łódź - Triennale Internationale de la Tapisserie -                             Pologne                                                                                                                                 Contextile - Biennale d’Art Textile Contemporain – Guimaeres, Portugal                                     Musée du Textile de Cholet - Collection d'œuvres textiles contemporaines                                   acquises par le Musée – France                                                                                               Prieuré Pont-Loup - « Ombre portée » - Moret-sur-Loing, France

2015                   Atelier2 - « Fil à Fil » - Villeneuve d'Ascq, France


2013                  
Musée de la Chemiserie et de l’Élégance Masculine - « Contenant » -                                          Argenton-sur-Creuse, France
                          L’attrape-couleur
- Bouteille dérivante - Lyon, France

2012                   Mairie du 6e - « Textile Passion » - Paris                                                                                 Galerie ParisCONCRET - « Hommage to the triangle » [Paris, Sydney, New                                 York] - Paris                                                                                                                           IUT Montreuil - Université Paris 8 - « Tricots de corps » - Montreuil,  France                               Espace d'Art Contemporain Eugène Beaudoin - « À dessein » Dessin - Antony

2011                   Factory 49 - « Hommage to the triangle » [Paris, Sydney, New York] - Sydney,                           Australie

2010                   Centre d’Art Contemporain Chanot - Dessin - Clamart, France                                                   Artothèque de Saint-Cloud - « Polyptique » - Saint-Cloud, France                                               Galerie ParisCONCRET - « Elemental » - Paris                                                                           Galerie Verein Berliner Künstler - Rencontre avec le sculpteur Claudia Hartwig                             - Berlin, Allemagne

2009                   Espace Icare - « Trait d’union » - Rencontre avec le peintre coréen Hye-Sook                             Yoo - Issy-les-Moulineaux, France                                                                                           Espace Kiron - Rencontre avec le sculpteur Claudia Hartwig - Paris

2008                   Musée d’Art de Gwangju - The First International Contemporary Art Gwangju                             Artvision - Gwangju, Corée                                                                                                     Dessine l’Espoir « One month for love » - Paris

2007                   Fine Gallery - Rencontre avec Miyeon Yu - Busan, Corée                                                           Musée de la carte à jouer - « Portraits croisés »-  Issy-les-Moulineaux, France

2006                   Dorothy’s Gallery - Rencontre avec le sculpteur Aliska Alhusen -  Paris

2004                   Musée de la Carte à Jouer -  « Coréegraphie »- Issy-les-Moulineaux, France                               L’art en fête - « le souple » - Meudon, France

03-04-08-09        Centre d’Art Contemporain Albert Chanot - « 4 Z’Arts » - Clamart, France

2003                   Galerie White Elephant - Paris

1998                   Itinéraires - Levallois-Perret, France

1994                   Salon d’Art Contemporain de Bagneux - France                                                                         Galerie Médiart - « Boites et mises en boîte » - Paris

1993                   Gare Montparnasse Pasteur - Échange Artistique France États-Unis « La                                     frégate », Paris

1993-92              Salon des Réalités Nouvelles - Grand Palais, Paris

1992                   Salon d’Expression Contemporaine du Pré-Saint-Gervais - France                                               Contemporaine - Grand Palais - Paris                                                                                       Galerie Citadela -  Prague, République Tchèque                                                                         Musée Slovackheo -  Uherke Hradiste, République Tchèque

1991                   Château Sainte-Barbe - Fontenay-aux-Roses, France                                                                 Performance à l’Elysée Montmartre - « Totem »- Paris                                                               10 e Salon d’Arts Plastiques de Marne la Vallée - France                                                             Espace Asphalte - Paris

1990                   Espace Asphalte - « Design français » (mobilier de création) - Paris

1989                   Edifice - « Architecture marocaine », parrainés par G. Saalburg - Paris

                            

Installations in situ

2012 - 14          Trot’Art - Lognes, France

2011                 Les Éphémères - « Les vagues du vent » - Château-Landon, France

2008                 Pavillon Ledoyen - « Un vent de renouveau » - Commande du Groupe Épicure -                         Paris

2007                 Les Éphémères  - « Le chemin du vent » -  Château-Landon, France

2006                 Le Génie des Jardins « Le parcours du vent » - Installation Square de la                                     Roquette - Paris                                                                                                                     Prise de Terre 2 - « L’arbre du vent » -  Arnouville, France

2004                 Prise de Terre - Installation dans un colombier -  Arnouville, France

1999                 Immeuble Simon Bolivar - « Lumière du jour » - Exposition parrainée par SOTO                         et RAGON - Paris

 

Résidence

2016                 Musée des Beaux-Arts et de la Dentelle d’Alençon - Alençon, France                                           « Mes para-vents pour ELLES » - fruit de la résidence auprès des dentellières et                         de leur savoir-faire

                            

Collections publiques

2014                   Musée des Dentelles de Caudry - Ville de Caudry

2014                   Musée du Textile de Cholet - Communauté d’Agglomération du Choletais /                                 DRAC

2013                   Musée Départemental du Textile de Labastide Rouairoux - Conseil Général du                             Tarn 

 

Prix / Concours

2011                   Sculpture monumentale - appel à projet - Vincennes - Artiste classé en 2e                                  position

2005                   Hennessy - Réalisation du Gift de Fine de Cognac « La part des anges »

1998                   Primée par le Centre Culturel de Rungis, France - « Anniversaire des droits de                           l’homme et de l’esclavage »

                            

Création

Depuis 1990     Tapis d’Artistes édités par Tai Ping carpets, Paris

2002 - 2003     1 tapis présenté à Maison et Objet par Tai Ping carpets - Villepinte, France

2000                2 modèles de tapis acquis par Alecto

1999                2 tapis présentés à la Biennale de la Décoration par Tai Ping carpets, Paris

1988                Deux tapis acquis par la société Roche Bobois

 

Bibliographie

2014                   REUT Tita, Nadya Bertaux ou la liberté de passer

                          Catalogue de l'exposition « Les larmes du vent » - Musée du Textile de                                       Cholet,France

2014                   AMGHAR Youssef, Le vent tourne la page

                          Catalogue de l'exposition « Les larmes du vent » - Musée du Textile de                                       Cholet,France

2014                   ROUSSET Lise, Les enveloppements du vent

                          Texte pour l’exposition « Les larmes du vent » - Musée du Textile de                                          Cholet,France

                          Catalogue - Les Arches - Issy-les-Moulineaux, France

2010                   AMGHAR Youssef, Encore et toujours

                          Catalogue de l'exposition « Être en vent libre » - La Verrière - Ivry sur Seine,                             France

2010                   FOURNIER Fernand, Un pari sur la légèreté de l'être

                           Catalogue de l'exposition « Être en vent libre »  - La Verrière - Ivry sur Seine,                           France

2010                   Le FUR Patrick, Au fil du temps et de la création

 
Nadya Bertaux par elle-même

Extrait d'une conférence donnée par Nadya Bertaux à l'Université de Toulouse - Le Mirail, le 18 mars 2013

Le vent : figure maîtresse au coeur de mon travail

Année 1997, bordure de Seine, des peupliers ondulent et dansent.

Mon enfance a été bercée par ce souffle particulier du vent dans ces arbres aux troncs souples et élancés, comme un bruit de métal grelottant.

Dès lors, j’ai vécu avec le vent, à peine perceptible mais présent telle une brise légère qui laverait avec indulgence mes tourments.

J’ai été envoûtée par sa présence et son chuchotement. Je cherchais ses mouvements, ses ondulations. J’aimais voir ses caresses sur la surface des choses et traquais son empreinte. J’observais avec délectation ses déplacements et l’éloquence avec laquelle il métamorphosait le paysage et changeait la face du monde. Et par intermittence, quand son souffle s’évanouissait en silence, il abandonnait ça et là, des petits riens, des poussières, des feuilles mortes, les restes de nos vies.

Côtoyer le ciel et son immensité et comme le vent, je voulais être libre.

Le vent est impalpable, insubstantiel. Je tente à ma façon de le matérialiser.

Depuis cette année, la figure du vent est devenue un axe central dans ma démarche. Elle occupe une place particulière dans mon travail car elle incarne des valeurs qui me font réagir et m’interrogent (échange - partage - solidarité – générosité -  empathie - respect des différences…). Ces valeurs sous-entendent une idée matrice, celle du lien (lien affectif, lien physique avec autrui - avec la nature - avec l’histoire en général, avec nos petites histoires…).

Le vent se moque des frontières et des barrières. Il est au-delà des limites. Le vent migre sans objectif précis et sans préjugé et dans cette idée d’errance, il y a la rencontre possible avec autrui, le lien avec l’autre.

Lorsque j'entremêle la matière, c’est-à-dire tous les fils métalliques constituant auparavant une seule unité, celle de la toile métallique, je touche du doigt ce qui fait l’histoire du lien. J’approche par ce geste ce qui fait échange et provoque à mon sens le partage. Quel chemin emprunté pour rencontrer autrui et partager ? En réponse, le vent représente à mes yeux le voyage, le parcours accompli à la recherche d’autrui ou d’espaces nouveaux en quête de richesses humaines.

Le vent est une source d’inspiration intarissable. Il est une figure allégorique symbolisant l’ouverture vers des champs d’expérimentation inédits, un périple sur des routes improvisées.

Le mouvement au cœur de la définition du vent empêche toutes formes d’inertie. Agir, c’est rester en vie ! Le vent évoque une circulation, une force de vie. Il est celui qui court, qui passe, qui nous pousse symboliquement vers de nouveaux horizons. Il nous exhorte à regarder plus loin, déjouant les limites imposées et parcourant même les no man’s land, sans effroi. Il nous maintient dans l’acceptation de la différence, nous poussant à aller vers l’inconnu pour découvrir quelque chose de nouveau et comme dans son poème Le Voyage, Charles Baudelaire nous pousse à aller « Au fond de l’inconnu pour trouver du nouveau ».

Le vent nous tient en alerte. Il représente une fenêtre ouverte sur un inconnu où tout est possible. C’est cette promesse d’un ailleurs incertain qui m’interpelle. Il y a dans cette trajectoire imprévisible du vent une forme de perdition en puissance.

Cela signifie donc qu’il nous faut accepter d’être en perdition face à ce qui adviendra. Cet état nous pousse à creuser au fond pour révéler la part la plus intime de nous-même et dans cette recherche, il n’y a pas que le dévoilement de strates admirables. Mais c’est accueillir un chamboulement, une part de souffrance, des petites blessures, contenus dans la promesse même du bonheur.

Tantôt en mouvement, tantôt en repos, l’alternance naturelle provoquée par le vent est une caractéristique qui m’interpelle. J’y vois le signe d’une complémentarité salutaire : le repos survient après l’agitation. La visibilité du vent se ressent quand en mouvement il caresse ou balaie la réalité, au repos, imperceptible, son silence le rend invisible.

Ces états antinomiques à première vue se lient l’un à l’autre comme le vide et le plein car un état ne peut être complètement saisi sans son contraire.

Le vent, c’est à l’évidence le souffle, le principe vital par excellence. L’air en mouvement lie notre intériorité au monde extérieur. Un va-et-vient qui agite notre corps, indispensable à la vie physique, comme le flux et le reflux des marées. Si nous pouvons le réguler, le souffle permet un équilibre physique et mental, et pour les taoïstes, il faut entendre la circulation parfaite à travers le corps des souffles du Ciel et de la Terre, il éveille l’esprit en vue d’une union avec la nature et l’univers, donc le Tao.

Dans la littérature, si l’on y prête attention, le vent a une certaine présence. Il est souvent l’annonciateur d’une mutation.

Dans « Mémoire du vent », Adonis (auteur syro-libanais) assimile le vent au souffle de la terre. Il lui fait endosser la voix de sa conscience afin de provoquer des bouleversements idéologiques dans le monde arabe. Le vent est bien souvent le signe avant-coureur d’une agitation et d’un changement. Je partage cette vision et me représente le vent comme perturbateur d’idées, et par son insolence, nous bouscule et nous remue profondément. C’est par provocation d’actes volontaires, comme le questionnement, l’expérience, le tâtonnement, qui produisent parfois des remises en question que certaines métamorphoses naissent et engendrent l’évolution.

 

30 autres produits dans la même catégorie :

Comparer 0

No products

To be determined Shipping
0 € Tax
0 € Total

Prices are tax included

Check out