Conformément aux directives de la CNIL, pour poursuivre votre navigation dans de bonnes conditions vous devez accepter l'utilisation de Cookies sur notre site.

J'accepte

Philippe Bréson-011

Stigmata 014

2003

27X35 cm

Tirage argentique, réalisé sur papier baryté, par l'auteur 

N°2/5

Les tirages sont montés sous passe-partout en carton muséal au format 40x50 cm.

Le prix comprend l’encadrement, le paiement est sécurisé

Vous avez la possibilité de payer cette oeuvre en 3 ou 4 fois sans frais.

 

Savez-vous que la loi vous protège ?

Si au bout de 14 jours vous avez un regret sur cet achat, (ce qui nous désolerait) vous pouvez exercer votre droit de rétractation et nous vous remboursons. (Voir le détail dans les conditions générales de vente)

Plus de détails

PB011
Used

800 €

- +

Ajouter au comparateur

 
Informations

Un corps enfermé par une corde, c'est Sitgmata 014, une photographie de Philippe Bréson.

Les bras sont cachés par l'ombre, le corps est enserré dans une corde nouée, croisée, dont à l'évidence il ne peut se défaire. La lumière met les formes en valeur, creuse la taille, rend hommage à la beauté, à l'érotisme, mais la femme n'est pas vraiment là. C'est une enveloppe charnelle malmenée, modifiée, "stigmatisée".

Philippe Bréson travaille toujours à cette série initiée en 2000, il travaille directement sur le négatif, qui est comme une peau. Le corps devient un fétiche.

 
Informations sur l'oeuvre
Poids3,5
Largeur42
Hauteur52
Certificat d'authenticitéoui (le certificat sera fourni dans la livraison)
 
À propos de “ Stigmata “


Représentatif d'un idéal ou d'une pathologie, le corps photographié nous renvoie quasi

systématiquement à l'idée de la norme, du canon, ou du moins de l'exemplarité.

Déconstruire, reconstruire, modifier l'image du corps, dans ses contours, ses proportions ou sa texture permet d'élaborer un questionnement sur la nature et la valeur de l'enveloppe charnelle, sur le corps-objet, le corps-support, sur le corps fétichisé, modifié, scarifié, autopsié.

Il existe une analogie entre la peau et la pellicule. Deux surfaces sensibles s'il en est, fragiles et délicates. Certains se tatouent, se piercent, se scarifient, je fais la même chose avec la pellicule, surface sensible du photographe. Même transgression, même ambiguité entre modification et décoration, et surtout même démarche de s'approprier encore davantage ce qui nous appartient déjà et d'y imprimer de la manière la plus profonde possible la marque de nos choix intimes. L'irrémédiable et le définitif. Il y a de la conduite à risque dans tout ça. À interroger les stéréotypes ou la matière même de la chair, dès que l'on va au delà de la mise en beauté standardisée par le maquillage, la coiffure et le costume, on convoque le mystère de notre identité. Insondable.

L'influence de Georges Bataille, sa volonté de vouloir nous bouleverser par l'exploration de l'intime, de l'érotisme, de la sidération, du désordre et des excès m'accompagne tout au long de cette série.

Philippe Bréson, 2015 

 
Le parcours de Philippe Bréson

Philippe Bréson est né en France en 1960.

1978-80 : Courtes études d’anthropologie à Montpellier
1983-87 : Travaille avec la compagnie Dominique Bagouet et le Festival International 
Montpellier-Danse

1989-93 : Je travaille avec les vidéastes Michel Jaffrennou, Jean-Paul Fargier, Marie-Jo Lafontaine

1993 : Début d’un travail sur les musées d’histoire naturelle. Artiste en résidence à Vienne (Autriche) - Publication du livre catalogue“Das Präparierte Welt” sur le Musée d’histoire naturelle de Vienne . 

1995 : Début d'une exploration des procédés alternatifs : gomme bichromatée, sténopé, cyanotype, Van Dyke.

2000 : Début de mon travail sur le négatif avec la série Stigmata sur le corps

2010 : Début de la série Paysages.

2011 : Début de la série : “ Mnemosis “ sur les champs de bataille de la Grande Guerre 

2012 : Début de la série : “ Bosquets, arbres & forêts “

Expositions itinérantes, éditions

1986 : Exposition “La danse des ténèbres”, Galerie Estève à Montpellier

1993 : Exposition “Das Präparierte Welt” à Wien

1994 : Exposition à l’Espace Confluences à Paris

2002, -03, -04, -05, -06, -07, -08, -09, 2010,-12 : Exposition à la Cité d’artistes Ordener à Paris 2004 : Exposition collective au Musée de l’Erotisme à Paris

2005 : Festival International de Clermont-Ferrand

2006 et 2008 : Expos privées

2009 et 2010 : Expo collective au Centre culturel André Malraux

2010 : Café Photo à Roubaix
2011 : Parcours photographique du Havre

2011 : Expo privée
          Atelier Thierry Valencin
          Festival du 10° Paris
2012 : Galerie Hors-Champs à Paris (exposition collective)
          Centre culturel André Malraux au Bourget (Exposition collective)
          Galerie KO21 (Exposition de groupe)
          Galerie La Ralentie (
Our Body, exposition de groupe)
2013 : Galerie Clavreul (
Happy New Art, exposition de groupe)
          Galerie du Croissant, Bruxelles (exposition collective)
          Galerie Clavreul (
Passages, exposition de groupe)
2014 : Galerie Hors-Champs à Paris (
De profundis, exposition collective)

          Galerie Da-End à Paris (Cabinet de curiosités IV, exposition collective)

2014-2015 : Éléphant Paname (La mémoire traversée, exposition collective)

2015 : Galerie Da-End à Paris (Cabinet de curiosités V, exposition collective)

          Expo privéeGalerie Iso à Arles (Constructions)

          Artist Proof Gallery, Washington (Paysages)

2015-2106 : Artiste en résidence à La Capsule au Bourget

Photographe de presse entre 1980 et 1990
Tireur et chef de labo de 1990 à 1994
Iconographe et directeur de production pour différentes agences et magazines entre 1994 et 2001
Journaliste, chef du service photo du quotidien 20 minutes de 2001 à 2010
Depuis 2011, j'enseigne la photographie et le photojournalisme. 

30 autres produits dans la même catégorie :

Comparer 0

No products

To be determined Shipping
0 € Tax
0 € Total

Check out